La Fabrique de Criminels


Soutenez l’initiative
contre les excès de Via Sicura!


 

Livre-cover

« La Fabrique de Criminels » pose les bases d’une réfléxion sur notre société du risque zéro capable de transformer des citoyens honnêtes en de nouveaux criminels.

  • Pourquoi la politique « via sicura » est-elle si stricte?
  • Pourquoi met-on en prison des gens pour de simples excès de vitesse?
  • Pourquoi certains prennent tous les risques afin d’échapper à un simple contrôle de routine?
  • Pourquoi certains ne trouvent plus d’intérêt pour leur vie, malgré tout le confort de notre société?
  • Qui est « Big Mother »?
  • Quelle est la différence entre les vrais criminels et les criminels « honnêtes »?
  • Comment rester libre et responsable?

Bouton_click_here

A qui s’adresse ce livre?

  • Automobilistes et motards révoltés contre la sévérité des sanctions infligées lors d’infractions routières.
  • Agents de police et forces de l’ordre choqués par l’attitude apparemment irresponsable des usagers de la route.
  • Forces judiciaires empruntés par le devoir d’infliger des sanctions disproportionnées.
  • Politiciens motivés à comprendre la colère d’une partie de leur électorat.
  • Citoyens désabusés des injustices lorsque l’on sanctionne les citoyens honnêtes alors que les vrais criminels restent impunis.

Bonne lecture!

7 commentaires sur “La Fabrique de Criminels

  1. Merci d’avoir réussi à coucher sur le papier les étouffantes raisons de ce dégoût pour « Big Mother », et de sa sempiternelle et vaine recherche d’un coupable, d’un responsable à toute chose, ainsi que de sa promptitude à biffer d’une loi MA LIBERTÉ, celle d’assumer les conséquences de mes actes et d’en accepter les risques.

  2. Merci beaucoup. Il me vient plein d’exemples en tête… il y a aussi un autre facteur, c’est la fatalité. On accepte plus que ça peut arriver.
    Je voulais rajouter 2-3 choses.
    1. Avant, à vélo, on ne portait pas de casque. Certes, il n’est pas encore obligatoire, mais mes enfants me collent une étiquette de criminel quand je ne le mets pas. Idem pour le ski. Cependant, je pense que je protège mieux mon corps qu’une personne qui a toujours été « protégée ». Je sais tomber. J’ai appris parce que je n’avais pas d’autre option.
    2. Je trouve scandaleux qu’on mette un radar en pleine nuit proche des écoles, dans une rue déserte… mais on ne le fait jamais (ou rarement) à la sortie des écoles. La pompe à fric fonctionne mieux quand y a pas de danger… le fric est plus important que la vie de nos enfants en gros
    3. Je suis divorcé et je connais bien ces dérives. La loi « protège » les femmes et l’homme est de facto le méchant. L’homme n’a aucun droit à part celui de payer… et le comble, c’est qu’il paie pour ne plus (moins) voir ses enfants. Et que dire de ces femmes qui accusent leur ex d’avoir un comportement indélicat avec leurs enfants. Même et surtout si c’est faux. Le père perd son peu de droit dans les minutes qui suivent la manoeuvre habile. Il est jugé coupable d’office.
    Il y a beaucoup à faire dans beaucoup de domaines pour que nos vies semblent moins lourdes à porter.
    Merci pour ce pamphlet
    Belle journée

  3. Merci pour ce livre, ça fait plaisir de voir quîl y a encore des gens capable d’utiliser leur cerveau, sans « Maman »

    Il y en a marre des commentaires du genre « De toute façon si vous êtes contre les radars c’est que vous êtes un chauffard »… NON, je roule scrupuleusement au limitation, mais je sais que tot ou tard je vais me faire gauler à un endroit ou la limitation vie de changer … ou que le panneau 50km/h est deplacer tout les 2 ans de 200m… , etc etc…

    Su je me fais flashé à 80km/h la ou la limitation vient de changer de 80 à 50 km/h est ce que je suis un mauvais citoyen, alors que je ne suis qu’un humain… faible et ce que je mérite de perdre mon emploi, de ruiner l’avenir de mes enfants, sont-ils des criminels ou fils de criminels donc dangereux ?

    La bonne pensée que l’on nous impose est nausabonde ! Nous somes en train de créer une socitété cauchmardesque de délation, de suspistion…

    Bien à vous !

  4. Un vrai petit chef d’oeuvre ! Le concept de Big Mother est extrêmement intéressant, car il permet de définir précisément un des grands maux de notre société. Ce livre mériterait d’être publié.

    1. Bonjour et merci beaucoup pour ce commentaire élogieux!
      Le livre est en autopublication (voir la page « Je veux ce livre »). Si vous connaissez un éditeur intéressé… A bon entendeur!
      Meilleures salutations,
      Roger Loiszo

  5. Wow excellent phamplet, je l’ai lu d’une seule traite ! J’ai pensé au film « Minority Report » où la police arrête les coupables avant même qu’ils commettent leurs crimes. En arriverons-nous bientôt là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *